Le Bujutsu apporte à l’adepte une discipline physique et mentale, lui permettant de se protéger, d’améliorer sa motricité, d’acquérir de la confiance et de croître spirituellement.

L’entraînement est basé sur les Ryu-ha (écoles de transmission) suivants :

  • Gyokko Ryū Kosshijutsu (玉虎流骨指術)
  • Koto Ryū Koppojutsu (虎倒流骨法術)
  • Takagi Yoshin Ryū Jutaijutsu (高木揚心流柔体術)
  • Kukishin Ryū Bujutsu(九鬼神流武術)
  • Shinden Fudo Ryū Dakentaijutsu (神伝不動流打拳体術)
  • Togakure Ryū Ninpo (戸隠流忍法体術)

Le Bujutsu comprend les domaines d’études suivants :

  • Ryu Tai Undo : Conditionnement du corps à travers des exercices d’étirement, de musculation et de respiration.
  • Taihenjutsu : Mouvement corporel, évasions, chutes contrôlées, sauts, etc.
  • Dakentaijutsu : Frappes avec diverses parties du corps.
  • Jutaijutsu : Agrippements, projections, étranglements, luxation, techniques au sol.
  • Koshijutsu : Points de pression, attaques sur le système musculaire et nerveux.
  • Koppojutsu : Méthodes d’utilisation du système osseux.
  • Ninjutsu : Principes, stratégies et tactiques non conventionnel.
  • Kanpō : Médecine traditionnelle Japonaise (traitement, diététique, entretien corporel).
  • Bojutsu : Utilisation et techniques de bâtons de longeurs variées.
  • Kenjutsu / Bikenjutsu : Utilisation et techniques des sabres Japonais, couteaux et autres lames.
  • Kusari fundo jutsu : Techniques de chaîne avec poids.
  • Shurikenjutsu : Utilisation et techniques de projectiles de formes variées.
  • Kayakujutsu : utilisation d’armes à feux et autres outils relatifs.
  • Nawajutsu / Hojōjutsu : Techniques de contrôles et ligotements avec cordes.
  • Soujutsu : Utilisation et techniques de la lance.
  • Naginatajutsu : Utilisation et techniques de l’halbarde.

Retour